Sauvons la 3eme classe : tous unis pour l'avenir de nos enfants

 Soyons unis et soudés pour un recomptage à la rentrée

Informations de Mme la Sénatrice aux Maires

Mes cher(e)s collègues,
Mes cher(e)s ami(e)s,
Le 17 juillet dernier, lors de la Conférence Nationale des Territoires, qui s'est déroulée au Sénat, le Président de la République a annoncé « qu'il n'y aurait plus de fermetures de classes dans les écoles primaires ».

Suite à de nombreuses interrogations dont vous m'avez fait part concernant cette annonce, j'ai tenu à interpeller le Ministre de l'Education Nationale, Monsieur Jean-Michel BLANQUER afin d'obtenir des réponses concrètes à ce sujet, courrier que vous trouverez en pièce jointe.
Je reste naturellement à votre disposition pour toutes informations complémentaires et reste à l'écoute de vos remarques
Bien chaleureusement,

Lettre à Monsieur le Ministre de l'Education Nationale

Rapport du CDEN par Monsieur J-Christophe Lemaire

Vendredi 7 juillet
Lettre à Madame la Directrice

Madame la Directrice,
Je fais suite à la réunion du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale du 5 juillet 2017 en préfecture de Rouen sous la Présidence de Madame la Préfète de Normandie, Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime et de Madame la Directrice Académique.

En raison de la publication au Journal Officiel le 28 juin 2017 du décret Blanquer  relatif à l’introduction d’une nouvelle possibilité de dérogation des rythmes scolaires et d’un retour désormais possible à une semaine de 8 demi-journées (semaine de 4 jours), de longs débats ont été engagés et ont retenu quasiment toute la séance.

J’ai pu néanmoins obtenir en fin de réunion de Madame la Directrice Académique, l’engagement de celle-ci, de réexaminer la situation de l’ensemble des écoles fin août-début septembre, avec les chiffres définitifs du nombre d’élèves de chaque classe.

Madame Benoit-Mervant m’a indiqué que ces révisions en septembre ne peuvent entraîner le cas échéant, qu'une modification positive « et jamais négative » des décisions prises pour la rentrée scolaire.

Je vous invite dès lors, à faire tenir directement ou par mon intermédiaire, le détail de vos effectifs et votre argumentaire pour fin Août.


J’attire votre attention, par ailleurs, sur les conséquences immédiates du décret Blanquer.

Malgré les délais contraints, plusieurs communes ont fait le choix d’un retour à la semaine de 4 jours. Cette situation n’est pas sans poser de difficultés puisqu’en milieu rural, il y aura nécessairement des modifications d’horaires, lesquels doivent être transmises aux services académiques le 7 juillet au plus tard après consultation des conseils d’école et conseils municipaux.

Ces modifications d’horaires auront des conséquences sur les services de ramassage scolaire : lesquels sont organisés par le Département sur la base des horaires actuels….Il y a donc un risque concernant l’organisation des transports scolaires à la rentrée prochaine, notamment pour les communes qui ont opté pour la semaine à 4 jours.

J’attire enfin votre attention sur le fait qu'en application de la loi NOtre, les transports scolaires, seront transférés au 1 septembre du Département de la Seine-Maritime à la Région (sauf pour les transports des élèves présentant un handicap)…

Réponse écrite de Mme la Sénatrice

Jeudi 6 juillet 2017
Suite à la demande de Monsieur le Maire d'Ambrumesnil Mme la sénatrice a eu l'aimabilité de lui communiquer les modalités de ses interventions auprès des hautes autorités.
Nous lui adressons tous nos remerciements
Lettre à Mme l'Inspectrice d'Académie

Appel de Monsieur Jumel


mercredi 5 juillet 18:00

Monsieur le député m'informe personnellement de la situation. Notre cas a été évoqué devant l'Assemblée Nationale. Monsieur le Ministre a été personnellement averti de la situation en fin de séance.

Intégralité du discours 

L'intervention en ce qui nous concerne est surligné en Jaune

Retrouvez son intervention à l'Assemblée, en réponse et en opposition au discours de politique générale du premier Ministre Edouard Philippe

La DASDEN n'a pas pu être jointe.

J'ai remercié personnellement Monsieur le Député de tout l'intérêt qu'il portait à notre SIVOS en y joignant l'ensemble des parents.

M Le Président du SIVOS et Le Maire d'Ambrumesnil ont rencontré M le Député

Vendredi 30 juin 14h

Monsieur QUIBEL et Monsieur LETELLIER ont rencontré Monsieur le Député, Sébastien JUMEL.

Comme Mme Catherine MORIN-DESAILLY, Sénatrice, Monsieur le Député  reconnait que notre situation est atypique et insoutenable compte-tenu de l'effort réalisé de regrouper les classes. Monsieur JUMEL qui doit intervenir au Parlement en session extraordinaire le mardi 4 juillet 2017 a confirmé que cette question sera évoquée et transmise à Monsieur le Ministre pour la seconde fois.

Le CDEN qui se réunira le 5 juillet aura donc toutes infos pour prendre la décision qui s'impose.

Monsieur Le Maire d'Ambrumesnil informe Mme la Sénatrice de notre situation

Mardi 27 juin 21:30

Dès la réception du courrier ci-dessous en Mairie, Monsieur le Maire contacte Mme Catherine Morin-Desailly et lui transmet les courriers envoyés par M le Président du SIVOS à M le Ministre de l'Education Nationale et à Mme l'Inspectrice d'Académie.

Monsieur le Ministre, Jean-Michel Blanquer sera informé de notre situation.

En parallèle deux courriers recommandés sont envoyés aux intéressés : Ministre et Inspectrice.


Rentrée scolaire : le Sénat entend Jean-Michel Blanquer,
ministre de l’éducation nationale

Paris, le 27 juin 2017

COMMISSION DE LA CULTURE, DE L’EDUCATION ET DE LA COMMUNICATIONCommuniqué de presse
Le mercredi 28 juin, le Sénat, à l’initiative de Catherine Morin-Desailly (UDI-UC – Seine Maritime), présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, procédera à l’audition de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale.
L’audition portera essentiellement sur les mesures de rentrée annoncées par le ministre : dédoublement des classes de CP en REP+, mise en place d’un dispositif de devoirs faits, réforme du collège et adaptation des rythmes scolaires. Après la suppression du samedi matin en 2008 et le passage, à compter de la rentrée 2013, à une semaine à 4 jours et demi, accompagnée de la mise en œuvre de temps d'activités périscolaires (TAP), les annonces du Gouvernement suscitent beaucoup de questions tant de la part des élus locaux que des enseignants et des familles qui restent tous dans l'incertitude à quelques jours des vacances scolaires. 
Comme l’a souligné le rapport du Sénat sur la réforme de 2013, les acteurs du monde éducatif souhaitent avant tout en finir avec l’instabilité des dernières années.
C’est pourquoi Catherine Morin-Desailly explique que « le ministre doit aujourd’hui préciser le contour exact de ses annonces : comment le retour à la semaine scolaire de 4 jours va-t-il se faire ? Les TAP vont-ils perdurer ? Quel sera à l’avenir le financement du dispositif ? ».
La présidente de la commission s’inquiète également des conditions d’application très concrètes du dispositif CP à 12 élèves : « car ce sont les communes qui vont devoir résoudre dans un temps imparti très court, pour ne pas dire dans l'urgence, des questions de locaux et de personnel ».
L’audition du ministre de l’éducation nationale, ouverte à la presse, aura lieu en salle Clemenceau à 16h30.
Contact presse : Jean-Christian Labialle - 01 42 34 25 51

La DASEN maintient la fermeture du poste

Vendredi 23 juin 2017
Les élèves seront comptabilisés à la rentrée de septembre en vue d'une ouverture possible.

Manifestation à Dieppe

Samedi 15 juin

Les représentants des parents représentés par M Létard et Monsieur le Maire d'Ambrumesnil étaient présents aux côtés de M Jumel Maire de Dieppe pour défendre notre classe.

Réponse des parents :

Grande mobilisation de toutes les écoles. Merci Sandrine Demarais Stéphanie Lefebvre et  Mme andrieu d'être passé pour signer pétition. 
Merci également à M le maire Norbert Letellier pour votre intervention. Ainsi que mmes reaux et aridj et Mr quibel. 
Désolés si nous avons oubliés du monde et que nous n'ayons pas vu.

Monsieur LETELLIER a pris la parole pour résumer la situation atypique de notre SIVOS, une classe unique à 29 enfants.

Synthèse des audiences du 31 mars

Messieurs les maires et Monsieur le président du SIVOS ont été reçus le vendredi 31 mars au matin à l’Inspection Académique de Rouen par M l’inspecteur et l’après-midi en Sous-préfecture de Dieppe par M. le Sous-préfet.
L’entrevue à l’inspection a été très encourageante car il a été expliqué aux élus qu’une réouverture de classe fin juin était possible. La condition impérative est la suivante : nos effectifs à ce jour de 58 élèves doivent rester stables voire se conforter pour que les commissions, qui se réuniront début juin, puissent reconsidérer la situation. M l’inspecteur a confirmé qu’une classe à 5 niveaux avec un effectif de 30 élèves n’était tout simplement pas envisageable.
Dans le cas d’une réouverture, Mme Chavanieux, Professeur des écoles sera prioritaire pour réintégrer son poste sur Ouville la Rivière.
M. le Sous-préfet a affirmé qu’il prendra part aux commissions du mois de juin. Il a constaté les efforts des élus et notamment ceux d’Ambrumesnil avec la décision de transférer la classe sur le groupe scolaire d’Ouville-la-Rivière afin de concentrer le SIVOS en un seul lieu. C’est pourquoi il demandera à l’Inspection Académique de faire le même effort de afin de reconsidérer la situation.

Norbert Letellier

Compte-rendu officiel des Elus

Laurent Fichet

   Monsieur le Président du SIVOS a fait une demande pour rencontrer au plus vite Madame l'inspectrice d'Acacadémie,  Suite à ce courrier, les élus ont été reçus en audience le vendredi 31 mars à ROUEN par M Laurent Fichet, Inspecteur d'Académie.

Prochain temps fort : rencontre avec M le Sous-Préfet

Lors de la réunion de SIVOS du vendredi 17 mars, les élus ont proposé une rencontre avec M le sous-préfet. Un courrier envoyé par M Letellier, avec l'appui de M le Vice-Président du département, au service concerné a reçu une réponse favorable. M le Président du SIVOS et Ms les Maires seront reçus en sous-préfecture le :

Vendredi 31 mars à 15h15

Réponse de M Lemaire aux élus après la commission du CDEN

Manifestation de parents, d'habitants et d'élus à l'école d'Ambrumesnil

Jeudi 23 mars 2017

Monsieur Le Maire d'Ambrumesnil donne lecture du courrier de Monsieur Lemaire, Conseiller Départemental, qui a assisté à la commission du CDEN. Son contenu apporte quelques encouragements mais laisse trop d'incertitudes pour la rentrée prochaine et ne satisfait aucunement les parents qui poursuivent leur combat.

Courrier de M Lemaire, Conseiller Départemental

Mme l'Inspectrice d'Académie annonce officiellement la fermeture de classe

21 mars

Au cours du Comité Départemental de l’Éducation Nationale qui s’est tenu en préfecture le 21 mars, l’Inspectrice d’Académie a pris sa décision, à savoir, la fermeture de l'école d'Ambrumesnil....

Déclaration de la fsu au cden

Parents d'élèves sensibles à la décision de la Municipalité

18 mars

Mr Le Maire d'Ambrumesnil nous fait part de sa décision de délocaliser la classe de sa commune vers le site d'Ouville- La- Rivière, dans le but de préserver notre 3ème classe, les postes, le SIVOS...
Merci à lui d'avoir été à notre écoute.

Les parents

Carte scolaire : fermeture d'une classe sur notre SIVOS

Vendredi 17 mars

Parents d'élèves, équipe éducative, personnel et élus se mobilisent pour sauver notre SIVOS. Une structure appréciée par l'ensemble des parents pour la qualité de l'équipe enseignante, l'accueil des enfants en garderie, le restaurant scolaire, la diversité des activités proposées dans le cadre du périscolaire par son président. L'effectif reste stable par rapport à celui de l'an dernier mais la classe isolée sur Ambrumesnil pose problème aux responsables de l'Education Nationale.

Pour sauver la troisième classe, le Conseil Municipal d'Ambrumesnil, à l'écoute des parents a pris un engagement fort : celui de regrouper tous les enfants sur un site unique. (Ouville la Rivière).

Par cette décision forte et courageuse, Monsieur Le Maire, espère conserver les 3 classes, sauver 5 emplois sur le SIVOS  et maintenir le poste d'une enseignante.  Tous les acteurs soudés œuvrent dans le même sens pour que le 21 mars les pouvoirs publics reviennent sur leur décision. 

Une fermeture réduirait notre SIVOS à deux classes, une maternelle et une classe unique à cinq niveaux. Une solution inacceptable aujourd'hui. Pour affronter l'avenir, nos enfants sont en droit d'attendre une éducation de qualité et les parents le même service qu'en zone urbaine.

C'est encore le monde RURAL qui souffre. 

Les Informations Dieppoises : fermeture de classe

Parents en colère

Parents en colère
Mots clés : Parents Ouville Ambrumesnil
Conseiller Départemental
Jean-Christophe Lemaire

Hôtel du département
Quai jean Moulin, CS 56101
76101 Rouen cedex
jean-christophe.lemaire
@seinemaritime.fr

Sous-Préfet
Jehan-Eric Winckler

5 Rue du 8 Mai 1945, 
76200 Dieppe

02 35 06 30 00